Château de Quillan

Sa construction

Le château de Quillan, fut bâti au XIIe et XIIIe siècles par les archevêques de Narbonne.

S'en suivirent de nombreux heurts avec le Roi de France. En 1229 un traité de paix marque la fin de la croisade des Albigeois, Quillan devient alors Ville Royale.

Deux siècles après, le Roi de France en fit une fortification militaire afin de résister aux invasions aragonaises. Sentinelle veillant sur la frontière avec l'Espagne, le château abritait une garnison.

Les vestiges actuels attestent cette fortification.

chateau de quillan
enceinte quadrangulaire

Le château de Quillan avec une enceinte quadrangulaire de 35 m de coté et des murs à bossage reste un témoignage de l'architecture militaire du XIVe et XVe siècles.

Il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques.

La restauration du Château de Quillan

Il n'a pas encore retrouvé sa bonne mine du 13ieme siècle, mais notre "bon vieux château" continue sa convalescence entamée il y a plus de vingt ans.

Depuis, se sont succédées des campagnes de fouilles, restaurations d'échauguettes ou fenêtres, mise en sécurité.

Les dernières campagnes ont consisté en un réemploi des pierres exhumées lors de fouilles précédentes ainsi qu'en une réouverture d'une fenêtre sur la façade ouest. La façade sud quant à elle a commencé à retrouver son aspect initial.

La rampe du Château

C'est le seul chemin piéton pour accéder au château, depuis la "rue du château", la plus ancienne rue de Quillan sur la rive droite de l'Aude, elle est déjà citée en 1713.

Cette rampe a été réaménagée en 2010 pour être plus en harmonie avec le château.

chemin pieton accedant au chateau