Les Cathares

Le Catharisme est un moment majeur de l'histoire religieuse du Moyen Age méridional. Pour les Cathares, le monde matériel est un enfer et une prison pour les âmes qui ne peuvent être sauvées que dans l'éternité. Ils prêchent la pratique des préceptes évangéliques en se référant au Nouveau Testament.

#
chateau puilaurens

L'Eglise Cathare

L'église cathare connaît un grand développement au XIIe siècle de Cahors aux rives de la Méditerranée. L'église catholique n'aura de cesse d'éradiquer l'hérésie cathare. En 1208, le Pape Innocent III lance une croisade contre les Hérétiques. Les hostilités durent jusqu'en 1229 et c'est le Pape Grégoire IX qui en fondant l'Inquisition (système juridique pénal) fait succéder la terreur à la barbarie. Il faudra près d'un siècle pour vaincre définitivement le Catharisme et soumettre le Midi occitan.

Quillan et la Croisade des Albigeois

La Haute Vallée de l'Aude n'échappe pas aux répercussions de la Croisade. L'archevêque de Narbonne, propriétaire du château de Quillan, a bien du mal à contenir l'un de ses vassaux les plus remuants, Raymond de Niort. Membre de la puissante famille des seigneurs de Niort qui domine le Pays de Sault, il possède des terres et des droits importants à Quillan et alentours.


#
chateau queribus

De 1220 à 1258, il s'oppose aux croisés et à l'Archevêque et fréquente l'église cathare. Aussi est-il excommunié après que l'inquisition l'ait condamné et dépossédé de ses biens. Il trouve comme allié le Sénéchal de Carcassonne, Simon de Montfort représentant du roi qui s'oppose aux prétentions de l'Archevêque. Confisqué par Montfort, chef militaire de la croisade, Quillan ne sera restitué à l'Archevêque qu'en 1280.

Ces épisodes illustrent les conflits d'intérêts et de pouvoir entre les deux forces dirigeantes de la croisade : la Royauté et l'Eglise.