Démarches administratives

Que faire d'une arme qu'on ne souhaite pas conserver ?

Mis à jour le 6 septembre 2013 par « direction de l'information légale et administrative »

Si vous souhaitez vous débarrasser d'une arme, la manière de procéder est différente selon qu'il s'agit

- d'une arme dont vous avez hérité (ou que vous avez trouvée)

- ou d'une arme pour laquelle vous avez obtenu une autorisation ou fait une déclaration ou un enregistrement.

Arme dont vous avez hérité ou que vous avez trouvée

S'il s'agit d'une arme dont vous avez héritée ou que vous avez trouvée (quelle que soit sa catégorie), vous devez remplir le formulaire cerfa n°11845*03 et le remettre au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche de votre domicile.

Arme soumise à déclaration ou enregistrement

Si vous ne souhaitez plus détenir une arme pour laquelle vous avez fait une déclaration ou une demande d'enregistrement, vous devez, si vous la vendez à un particulier :

  • vous assurer de l'identité de l'acquéreur et vous faire présenter les documents nécessaires à l'acquisition (notamment permis de chasser, licence sportive...),

  • adresser le récépissé de votre déclaration ou de votre enregistrement rayé par la mention "vendu" au préfet de votre lieu de domicile,

  • conserver pendant 5 ans les copies des documents présentés par l'acquéreur.

Vous pouvez faire constater cette vente par un armurier.

Arme soumise à autorisation

Si vous ne souhaitez plus conserver une arme pour laquelle vous avez obtenu une autorisation, vous disposez de 3 mois à compter de la date d'expiration de la validité ou de la notification de refus de renouvellement pour vous en dessaisir.

Pour faire cela, vous pouvez :

  • soit la vendre à un armurier ou à un particulier en présence d'un armurier,

  • soit la faire neutraliser dans un établissement spécialisé,

  • soit la faire détruire par un armurier,

  • soit la remettre à l'État aux fins de destruction.

Vous devez ensuite transmettre au préfet de votre lieu de domicile le document justificatif de ce dessaisissement.

Sanctions

Le fait de ne pas effectuer ces démarches est passible d'une amende prévue pour les contraventions de 4ème classe (135 €).

Où s'adresser ?

Brigade de gendarmerie

Pour accomplir la démarche

Commissariat de police

Pour accomplir la démarche

Préfecture

Pour signaler votre démarche (sauf à Paris)

Sous-préfecture

Pour signaler votre démarche (sauf à Paris)

Préfecture de police de Paris - Section armes et explosifs

Pour signaler votre démarche à Paris

La section armes et explosifs ne reçoit pas les usagers

Par courrier

Préfecture de police

Direction de la police générale

Bureau des polices administratives

Section armes et explosifs

36 rue des Morillons

75015 Paris

Par messagerie

À partir du

  • formulaire de contact