Démarches administratives

Un étudiant européen peut-il travailler en France ?

Mis à jour le 1 juillet 2015 par « direction de l'information légale et administrative »

Oui, si vous êtes Européen ou Suisse, vous pouvez travailler pendant vos études.

Vous n'êtes pas obligé de détenir un titre de séjour ou de travail.

Vous devez occuper votre emploi à titre accessoire et en complément de vos études.

Vous pouvez travailler 964 heures maximum par an (60 % de la durée annuelle légale du travail).

Si vous dépassez ce quota, vous changerez alors de catégorie de motif de séjour et serez considéré comme relever de la catégorie des travailleurs.

À savoir

depuis le 1er juillet 2015, l'ensemble de ces règles vous est aussi applicable si vous êtes étudiant croate.

Pays de l'Espace économique européen (EEE) - 10 juillet 2015

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède