Démarches administratives

Quels types d'établissements hébergent des personnes âgées ?

Mis à jour le 17 avril 2015 par « direction de l'information légale et administrative »

Il existe plusieurs solutions d'hébergement pour les personnes âgées. Les établissements peuvent être plus ou moins médicalisés selon qu'ils ont vocation à accueillir des personnes âgées autonomes, dépendantes ou très dépendantes. Les frais d'hébergement peuvent être pris en charge en tout ou partie lorsque les ressources de la personne âgée sont faibles.

Nature des établissements

Personne âgée autonome

Une personne autonome est une personne capable d'effectuer elle-même les actes de la vie courante.

Elle peut être accueillie :

  • en logement-foyer,

  • en résidence services dans un ensemble hôtelier,

  • en maison d'accueil rurale pour personne âgée (Marpa).

Il s'agit de structures non médicalisées proposant la location de chambres ou d'appartements et bénéficiant d'équipements et de prestations collectives (par exemples, blanchisserie, restauration, services ménagers...).

Personne âgée dépendante

Une personne dépendante est une personne en perte d'autonomie dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale.

Elle peut être accueillie en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). L'Ehpad, également appelé maison de retraite, est une structure médicalisée proposant un hébergement en chambre individuelle et des soins médicaux. L'établissement permet de bénéficier d'équipements et de prestations collectives (par exemples, blanchisserie, restauration, services ménagers...).

Personne âgée très dépendante

Une personne âgée très dépendante est une personne qui se trouve :

  • dans l'incapacité d'effectuer elle-même les actes de la vie courante (par exemple, impossibilité de se laver, de se nourrir),

  • et dont l'état de santé nécessite une surveillance médicale constante.

Elle peut être accueillie en unité de soins de longue durée (USLD) ou en unités de soins spécifiques Alzheimer ou syndrome apparenté. Ces unités de soins proposent l'hébergement en chambre individuelle avec des soins médicaux et une surveillance constante. L'admission a en général lieu à la suite d'une hospitalisation ou d'un service de soins de suite de réadaptation.

À noter

un annuaire des Ehpad et des USLD est disponible sur le site national d'information et d'orientation pour l'accompagnement des personnes âgées et leurs proches.

Aides financières

Lorsque les ressources de la personne âgée sont faibles, les frais d'hébergement peuvent être pris en charge en tout ou partie par :

  • l'aide sociale à l'hébergement (ASH). Pour cela, il faut s'assurer auprès de l'établissement sélectionné qu'il dispose de places habilitées à recevoir des bénéficiaires de cette aide,

  • l'aide personnalisée au logement. Pour cela, il faut vérifier auprès l'établissement sélectionné qu'il est conventionné à l'APL. S'il ne l'est pas et que la personne âgée est éligible à une aide au logement, elle peut bénéficier de l'allocation de logement sociale (ALS).

La personne âgée peut en outre solliciter l'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) dont le montant dépend de son degré de perte d'autonomie.

Démarche

Les coordonnées des différents établissements peuvent être obtenues auprès d'un CCAS.

À savoir

la caisse de retraite complémentaire peut disposer de places réservées à ses retraités dans des maisons de retraite. Pour le savoir, il convient de se renseigner auprès de sa caisse de retraite.

Où s'adresser ?

Mairie

Pour obtenir les coordonnées d'un établissement ou pour contacter un CCAS (sauf à Paris)

Point d'information local dédié aux personnes âgées

Pour obtenir les coordonnées d'un établissement

Paris - Centre d'action sociale (CASVP)

Pour obtenir les coordonnées d'un établissement

Modification de certaines dispositions - 25 avril 2016

La

  • loi n°2015-1776 du 28 décembre 2015
  • relative à l'adaptation de la société au vieillissement modifie certaines dispositions notamment sur la tarification des prestations.

    Ces nouvelles dispositions entreront en vigueur le 1er juillet 2016.

    Les informations contenues sur cette page restent d'actualité et seront modifiées à cette date.